Des valeurs partagées

FACONNER UN AVENIR MEILLEUR

Nous sommes fiers de proposer une expérience éducative unique, conçue pour encourager le développement intellectuel et l’engagement participatif.

Notre action s’inscrit, depuis plus de trente ans, dans le cadre du mouvement national Peuple et culture (PEC – 70 ans d’existence) dont les fondateurs Joffre Dumazedier et Bruno Cacéres ont porté les valeurs. Même si l’engagement est un peu différent aujourd’hui, du fait notamment du passage en marché public de nos actions, il parait important de parler des valeurs fondatrices de cette organisation au regard des actions de l’IFAD et des évolutions à venir.

Les fondements de Peuple et Culture

L’objectif des fondateurs de Peuple et Culture est clairement énoncé dans un manifeste rédigé en 1945. Il s’élabore autour du concept “la culture au peuple et le peuple à la culture”. Le manifeste “un peuple, une culture”, élaboré au cours de l’été 1945, pose avec force les principes de base de l’engagement militant. Le manifeste s’affirme d’abord comme un témoignage collectif qui s’efforce de poser, suivant les réalités de l’époque, les bases d’une véritable éducation des masses et des élites. Il détermine :

Des lignes d’action

La culture populaire ne saurait être qu’une culture commune à tout peuple, elle n’est pas à distribuer, il faut la vivre ensemble pour la créer.

La culture naît de la vie et retourne à la vie.

Un humanisme nouveau

L’humanisme nouveau n’est pas une conception à priori, il est simplement un ensemble de principes qui s’exprime dans un style de vie personnel et collectif, il est la base d’une culture commune.

Des méthodes

L’éducation populaire doit élaborer des méthodes pédagogiques originales, tel l’entraînement mental.

Aujourd’hui l’action de peuple et culture se développe autour des thèmes suivants :

  • L’éducation du citoyen par l’autoformation

Promouvoir et accompagner la formation et l’éducation tout au long de la vie.

Permettre à chacun de comprendre et maîtriser les évolutions de la société.

Aider à la construction d’une pensée critique, développer l’autonomie des personnes et les rendre actrices de leur propre vie.

  •  Rapprocher culture et éducation

Œuvrer pour l’accès à tous à la connaissance et à la culture, surmonter les contradictions entre “la culture qui fait aimer l’éducation” et celle “qui fait connaître” pour développer une participation accrue et vigilante des citoyens à la société.

Appuyer le processus de décentralisation : Porter les capacités de ceux qui souhaitent contribuer à l’élaboration d’une démocratie de participation en inscrivant la décentralisation dans une logique d’aménagement durable du territoire.

S’engager dans le développement d’une économie sociale et solidaire : s’interroger sur les relations et les convergences entre éducation populaire et économie sociale et solidaire, l’une et l’autre porteuse historiquement des mêmes valeurs génératrices d’une vision utopiste de la société et de l’humanité.

Parcourez notre site pour en apprendre davantage sur nous.